ASIE/TURQUIE - Manifestation d’arméniens réclamant l’élection d’un nouveau Patriarche

vendredi, 24 juin 2016 eglises orientales  

Wikipedia

Istanbul (Agence Fides) – Au travers d’une initiative sans précédent, un groupe de chrétiens turcs appartenant à l’Eglise arménienne apostolique a organisé une manifestation au cours de la journée d’hier, 23 juin, à Istanbul, face au siège de leur Patriarcat pour demander l’élection d’un nouveau Patriarche. L’épisode révèle le degré de tension existant au sein de la communauté arménienne orthodoxe présente en Turquie à propos du gouvernement du Patriarcat.
Depuis 2008, le Patriarche arménien d’Istanbul, Mesrob II, est atteint de la maladie d’Alzheimer, sous une forme qui l’a rapidement réduit dans un état végétatif. Selon les lois turques, un nouveau Patriarche arménien ne peut être élu tant que le siège n’est pas vacant par mort du titulaire. Depuis 2008, l’administration ordinaire du Patriarcat est assurée par l’Archevêque Aram Atesyan, qui exerce les fonctions patriarcales en qualité de Vicaire patriarcal. Mais, ces derniers temps, les critiques à son encontre se sont accentuées, surtout après la lettre qu’il a envoyé au Président turc, Tayyip Erdogan, dans laquelle il exprimait « ses regrets et ceux des arméniens » à propos de la résolution votée par le Bundestag reconnaissant le génocide arménien, résolution qu’il avait qualifiée de tentative d’instrumentalisation des tragédies du peuple arménien pour des intérêts de « politique internationale » (voir Fides 14/06/2016).
Selon un communiqué parvenu à l’Agence Fides, le groupe de manifestants a déposé une couronne noire devant le Patriarcat arménien apostolique, portant l’inscription : « Nous voulons élire nous-mêmes notre Patriarche ». Les lois canoniques en vigueur disposent que l’élection d’un nouveau Patriarche ne peut intervenir avant la mort du titulaire de la charge ou après sa démission volontaire. (GV) (Agence Fides 24/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network