ASIE/PAKISTAN - Douleur et condamnation de la Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale après le meurtre d’un chanteur sufi

vendredi, 24 juin 2016 violence   terrorisme   islam   blasphème  

Facebook

Karachi (Agence Fides) – La Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale du Pakistan exprime, dans un communiqué envoyé à Fides, « sa profonde douleur et sa condamnation suite au énième assassinat qui secoue la nation ». En effet, le 22 juin, a été tué à Karachi le célèbre chanteur musulman Amjad Sabri, représentant du qawwali, style musical dérivé de l’école islamique du soufisme. L’homme a fait l’objet de tirs d’arme à feu contre sa voiture de la part de deux tueurs alors qu’il se rendait dans les studios d’une chaîne de télévision pour y enregistrer une émission. L’assassinat a été revendiqué par les talibans pakistanais qui ont accusé le musicien d’être blasphématoire. Amjad Sabri était très connu y compris au-delà des frontières du Pakistan pour sa voix et le message de paix transmis par ses textes.
Le Président de la Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale du Pakistan, le Père Emmanuel Yousaf Mani, ainsi que le Directeur exécutif de ce même organisme, Cecil Chaudhry, dans une déclaration conjointe, expriment leur solidarité et rappellent « l’extraordinaire contribution d’Amjad Sabri à l’art qawwali et au soufisme ». La Commission met en évidence le fait que « la musique peut faire surmonter les barrières, en créant la paix au sein de la société » et fait les éloges « des efforts d’Amjad Sabri en matière de promotion de la paix au travers de sa musique ».
« Nous avons besoin de rester unis contre les forces qui entendent porter atteinte à la nation » affirme la note de la Commission, invitant le gouvernement du Pakistan « à adopter des mesures concrètes afin d’assurer les responsables à la justice ». S.Exc. Mgr Joseph Arshad, Evêque de Faisalabad, prie également « pour la famille (du chanteur NDT), suppliant Dieu qu’Il lui concède la force de surmonter cette perte irréparable ». (PA) (Agence Fides 24/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network