AFRIQUE/EGYPTE - Remise en liberté du chercheur copte arrêté pour terrorisme

mercredi, 22 juin 2016 terrorisme  

Linkedin

Le Caire (Agence Fides) – Le chercheur copte Mina Thabet, lié à des groupes de défense des droits fondamentaux, a été remis en liberté le 20 juin à la demande d’un tribunal égyptien après avoir payé une caution de 10.000 livres sterling égyptiennes (environ 1.127 USD). Le chercheur, qui appartient à l’équipe chargée de l’assistance légale de la famille du chercheur italien Giulio Regeni – dont le corps, présentant des traces de torture, a été retrouvé le 3 février dernier dans un fossé le long de la route reliant le Caire à Alexandrie – avait été prélevé de son domicile par des agents de police en civil le 19 mai, étant soupçonné d’être lié à des formations terroristes de matrice islamiste.
Le Ministère civil avait également fait appel contre sa remise en liberté sous caution. Selon des collaborateurs et des avocats liés au chercheur, les conditions physiques de Mina Thabet auraient été durement compromises par les semaines de détention en isolement au commissariat d’al Salam. « Ce qui fait vraiment mal – avait déclaré Mina Thabet dans un message public sur la page facebook de la Coordination égyptienne pour les droits et les libertés – n’est pas ce que j’ai passé mais l’accusation (qui m’est faite NDT) de faire partie de groupes terroristes auxquels je me suis opposé ». (GV) (Agence Fides 22/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network