AMERIQUE/COLOMBIE - Pour l’Evêque de Riohacha, « un véritable homme politique recherche le bien commun »

mercredi, 22 juin 2016 politique   evêques   développement   environnement  
Enfants de La Guajira

Enfants de La Guajira

Guajira (Agence Fides) – Une invitation aux hommes politiques du département de La Guajira, afin qu’en ces temps de crise, ils s’unissent et proposent un seul candidat aux prochaines élections après l’annulation du précédent scrutin, a été adressée par l’Evêque de Riohacha, S.Exc. Mgr Héctor Ignacio Salah Zuleta. L’Evêque, rencontrant hier un certain nombre de journalistes, a souligné que « de cette manière, il pourra être éviter d’entrer dans une course entre partis, qui nous implique dans une guerre inutile, coûteuse et qui divise, tout en sachant que la seule chose qui encourage la recherche de solutions efficaces est l’unité par delà la diversité des partis ».
Selon la note parvenue à Fides en provenance de sources locales, Mgr Salah Zuleta a ajouté qu’aucun parti ou candidat ne sera en mesure de résoudre les graves problèmes de La Guajira sans le consensus ou les alliances. « Un véritable homme politique sait bien que la seule raison d’être de son office est la recherche du bien commun et ce désir suprême doit demeurer au-dessus des idéologies, des partis et des controverses ».
Les nouvelles élections dans le département de La Guajira, dont la date doit encore être fixée, sont dues au fait que le 7 janvier dernier, le Conseil d’Etat a annulé l’élection d’Oneida Pinto au poste de gouverneur du département, pour non respect de la période d’un an devant s’écouler selon la loi entre la fin d’un précédent mandat électif et une nouvelle candidature.
La Guajira, département de l’extrême nord de la Colombie, sis sur la façade atlantique, à la frontière avec le Venezuela, souffre de sécheresse depuis trois ans, ce qui a de graves conséquences sur al sécurité alimentaire et la santé de la population. Des groupes environnementalistes signalent en outre que les multinationales charbonnières ont monopolisé l’eau de la zone et sa distribution. Tout ceci fait que le département en question est celui qui présente le plus fort indice de pauvreté (voir Fides 16/06/2016). Mgr Salah Zuleta a dénoncé à plusieurs reprises cette situation grave (voir Fides 03 et 16/02/2016). (CE) (Agence Fides 22/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network