AMERIQUE/MEXIQUE - Appel au dialogue de l’Evêque de Tehuantepec après les six morts d’Oaxaca dans le cadre de la contestation des enseignants

mardi, 21 juin 2016 instruction   violence   evêques   développement  
Manifestation d'enseignants

Manifestation d'enseignants

Tehuantepec (Agence Fides) – L’Evêque de Tehuantepec, S.Exc. Mgr Oscar Armando Campos Contreras, a appelé au dialogue « pour rechercher la justice afin d’aider à surmonter de nombreux retards sociaux dans la vie de notre peuple ». Le communiqué du Diocèse, signé également par les Curés et l’ensemble des prêtres, lance un appel à mettre fin aux désordres et aux barrages routiers qui existent actuellement dans la région de Tehuantepec dans le cadre de la protestation des enseignants et ont provoqué des morts et des blessés.
« L’autoritarisme et la violence sont les deux faces d’une même médaille (…). Dans les conflits, s’entrecroisent de nombreux intérêts différents pour réussir à tirer un avantage des eaux agitées. Il serait criminel de désirer que le sang même d’une seule personne soit versé. Par suite, notre invitation, qui s’adresse tant aux autorités qu’aux enseignants est de mettre la raison au-dessus de la passion » peut-on lire dans la déclaration envoyée à Fides, qui porte la date du 19 juin.
La protestation au Mexique contre la réforme de l’instruction, l’évaluation des enseignants et leur licenciement collectif en est arrivée à sa cinquième semaine. Enseignants et parents d’élèves de certaines écoles de la capitale ont manifesté pour demander justice pour les six personnes tuées à Oaxaca, où ont eu lieu de violents affrontements qui ont fait également des dizaines de blessés. Hier, les enseignants de l’Etat de Guerrero ont, eux aussi, manifesté contre le gouvernement pour les mêmes motifs. (CE) (Agence Fides 21/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network