AMERIQUE/CHILI - Eglise incendiée et attaque contre la police dans la région mapuche

samedi, 18 juin 2016 indigènes   violence   groupes armés   géopolitique  
Nouvelle église incendiée

Nouvelle église incendiée

Araucania (Agence Fides) – Un incendie a détruit à l’aube du 17 juin une église située sur le territoire de la commune de Collipulli, dans la région d’Araucanie. Les faits relatés à Fides sont très graves dans la mesure où dans la zone a eu lieu une fusillade après l’arrivée sur place de la police. Un agent de police a été blessé au visage par des éclats de verre alors qu’il se trouvait à bord d’un véhicule de service qui a été attaqué par des inconnus alors qu’il se rendait sur le lieu de l’incendie.
Le Ministre de l’Intérieur a annoncé hier soir que le gouvernement élabore actuellement un plan contre la violence dans la région d’Araucanie qui sera appliqué dans les prochains jours. « Ce qui a eu lieu la nuit dernière à Collipulli est un fait déplorable et grave, non seulement à cause de l’incendie mais parce que la police a été attaquée – affirme-t-il dans une note – en considérant que ces actions violentes sont des actes de terrorisme contre lesquels il est nécessaire de réagir ».
Les incendies d’églises dans la région sont reconductibles à un même groupe. Dans le cas de Collipulli, ont également été retrouvées des inscriptions en faveur de la cause mapuche, fait qui s’est répété dernièrement dans différentes parties de la région (voir Fides 26/04/2016). Le Curé du lieu, le Père Enrique Catalan, a déclaré que les flammes ont détruit la chapelle Saint Joseph ainsi que les locaux dans lesquels se réunissait la communauté. « Cela nous peine profondément car ce fait frappe toute la communauté » a-t-il commenté. Désormais, le nombre des incendies en Araucanie est de 14 et les Evêques ont demandé une réponse politique adaptée pour la zone (voir Fides 18/0/2016). (CE) (Agence Fides 18/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network