AMERIQUE/COLOMBIE - Département de la Guajira: un état des lieux caractérisé par la faim, la soif, la pauvreté et le manque d’instruction

jeudi, 16 juin 2016 faim  

Santiago Sarmiento

Riohacha (Agence Fides) - La Guajira constitue le département colombien comptant le plus fort indice de pauvreté. Les ressources hydriques et alimentaires font défaut et de nombreux besoins primaires ne sont pas satisfaits. Cette situation dramatique fait souffrir en particulier les enfants qui, malheureusement, meurent chaque jour de dénutrition. Selon les estimations du Département national pour la Planification, parvenues à Fides, 44,6% des habitants, en majorité indigènes, ne peuvent faire face à leurs besoins de base. De plus, 55,8% vivent dans des conditions de pauvreté et 25,7% dans des conditions de pauvreté extrême, ce qui représente des chiffres biens supérieurs aux standards nationaux. La Guajira est également le département où le taux d’éducation primaire est le plus bas de la région caribéenne avec seulement 19,95% d’enfants scolarisés dans le primaire. Cela vaut également pour l’instruction supérieure, qui ne concerne que 16,4% de la tranche d’âge intéressée. Par ailleurs 11,7% des habitants, en très grande majorité des enfants, souffrent de dénutrition chronique. (AP) (Agence Fides 16/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network