AFRIQUE/NIGER - Migrants morts de soif

jeudi, 16 juin 2016 migrants  

Christine et Fabio

Assamakka (Agence Fides) – Le Ministère de l’Intérieur du Niger a annoncé la récente découverte de 34 cadavres de migrants, dont 20 enfants, dans une zone désertique proche de la frontière avec l’Algérie. Parmi les 14 adultes se trouvaient 9 femmes. La nouvelle a été diffusée par Radio France Internationale. Les personnes en question seraient toutes mortes de soif après avoir été abandonnées par le trafiquant chargé de les porter au-delà de la frontière du pays. Dans son communiqué, le gouvernement a ajouté que les corps avaient été localisés près d’Assamakka, seul point de passage officiel de la frontière entre les deux pays. Le Niger fait partie de l’une des principales routes migratoires entre l’Afrique sub-saharienne et l’Europe et l’Organisation internationale des Migrations calcule qu’en 2015, environ 120.000 personnes ont transité par la région nigérienne d’Agadez. (AP) (Agence Fides 16/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network