AMERIQUE/SALVADOR - En fuite face à la violence des maras

mercredi, 15 juin 2016 violence  

Presidencia El Salvador

San Salvador (Agence Fides) – Le Salvador connaît actuellement une grave vague de violence entre bandes criminelles. Selon des informations parvenues à Fides, le petit Etat d’Amérique centrale, densément peuplé, a enregistré plus d’homicides en 2015 qu’au cours d’une année quelconque de la guerre civile et la population jeune est la plus vulnérable. Le crime violent perpétré par les maras, comme sont appelées les bandes en question, a provoqué la mort de 7.500 jeunes salvadoriens depuis la mi 2014. Des dizaines de milliers de personnes, dont un grand nombre de mineurs non accompagnés, estiment ne pas avoir d’autre choix que de quitter le pays. La majeure partie d’entre eux cherche à atteindre les Etats-Unis pour y présenter une demande d’asile mais nombreux sont ceux qui ne parviennent qu’au Mexique où ils sont interceptés par les autorités. Au cours des cinq premiers mois de 2016, environ 20.000 salvadoriens ont été expulsés du Mexique et reportés à la violence de laquelle ils tentaient de fuir. (AP) (Agence Fides 15/06/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network