ASIE/IRAQ - Réponse du Patriarcat chaldéen aux critiques sur son invitation à un jour de jeûne contemporain à celui des musulmans faisant le ramadan

mardi, 14 juin 2016 dialogue  

wikipedia

Bagdad (Agence Fides) – L’invitation adressée par le Patriarcat chaldéen à tous les chrétiens irakiens de s’unir pour une journée au jeûne pratiqué par les musulmans au cours du ramadan (voir Fides 13/06/2016) a provoqué différentes critiques, exprimées notamment « en termes inappropriés » sur les réseaux sociaux. Pour expliquer la réelle portée de l’initiative et dissiper de possibles malentendus, le Patriarcat chaldéen, au travers de ses canaux officiels, a rappelé que les pratiques de jeûne, de prière et de pénitence constituent des instruments ordinaires par lesquels, depuis l’époque apostolique, les Eglises d’Orient et toutes les communautés chrétiennes du monde expriment au Seigneur leurs supplications, y compris dans des situations de souffrance et de guerre, telles que celles vécues actuellement par l’ensemble du peuple irakien, pour demander le don de la paix.
La suggestion de jeûner en compagnie des musulmans – peut-on lire dans un message diffusé par le Patriarcat chaldéen et parvenu à l’Agence Fides – ne peut certes être perçu comme un appel « aux chrétiens à se convertir à l’islam ou aux musulmans à se convertir au Christianisme ». Il est seulement une invitation, qui n’implique aucune obligation pour personne, et exprime le regard nourri par l’Evangile face aux souffrances que connaît l’ensemble de la nation irakienne, afin de susciter des sentiments de solidarité face aux nombreux citoyens vivant la condition de réfugiés et à partager cette même attitude par rapport aux idéologies extrémistes qui mettent en danger l’unité nationale elle-même.
Dans le message, le Patriarcat chaldéen remercie également les nombreuses personnes qui ont immédiatement accueilli l’esprit de l’initiative et y ont adhéré, offrant la preuve de leur « maturité spirituelle ».
L’invitation adressée par le Patriarcat chaldéen à ses fidèles et à tous les baptisés irakiens consiste à jeûner avec les musulmans de l’aube au coucher du soleil le vendredi 17 juin. (GV) (Agence Fides 14/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network