AFRIQUE/EGYPTE - Nouvelles arrestations suite aux affrontements sectaires d’al-Karm

vendredi, 10 juin 2016 sectarisme  

CoptsUnited.com

Minya (Agence Fides) – Trois autres hommes ont été arrêtés et accusés d’avoir participé aux assauts sectaires de fin mai qui ont provoqué notamment l’incendie de nombreuses habitations de familles chrétiennes coptes. C’est ce qu’indiquent des sources égyptiennes consultées par l’Agence Fides. Après les nouvelles arrestations, le nombre des détenus liés aux violences de Minya a atteint le nombre de 14. Entre temps, Maître Ihab Ramzhy, avocat représentant les victimes coptes dans le cadre de la procédure judiciaire, a indiqué que l’épisode le plus grave qui a eu lieu au cours des violences sectaires, à savoir le cas d’une femme âgée, dénudée, maltraitée et insultée en public par un groupe de violents, risque de demeurer impuni dans la mesure où le principal témoin de ce cas de violence a modifié sa version des faits, après que certains membres de sa famille aient, eux aussi, été inculpés dans le cadre de l’enquête portant sur les attaques perpétrées contre les coptes.
Les violences sectaires d’al Karm, en province de Minya, avaient explosé quelques jours seulement après la rencontre intervenue à Rome entre le Pape François et le grand imam d’al-Azhar, Ahmed al Tayyib. La violence des bandes avait été déclenchée par des rumeurs concernant l’existence d’une relation sentimentale entre une musulmane et un égyptien copte, fils de la femme de 70 ans agressée et dénudée en public.
Le Patriarche copte orthodoxe, Tawadros II, avait immédiatement diffusé un communiqué (voir Fides 27/05/2016), dans lequel il estimait que les faits d’al Karm pouvaient être utilisés pour causer une nouvelle spirale d’affrontements confessionnels. Le Président égyptien, Abdel Fattah al Sisi, avait quant à lui – selon un communiqué diffusé le 26 mai par la Présidence de la République – sollicité les ministères compétents afin qu’ils identifient et punissent les responsables des violences d’al Karm. (GV) (Agence Fides 10/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network