ASIE/BANGLADESH - Justice pour les homicides ciblés visant les minorités religieuses

jeudi, 9 juin 2016 liberté religieuse   minorités religieuses   droits fondamentaux   violence   justice  

Facebook

Dacca (Agence Fides) – Les homicides ciblés frappant des représentants des minorités religieuses créent une forte préoccupation au Bangladesh. C’est ce qu’affirme William Proloy Samadder, Secrétaire de la Bangladesh Christian Association, qui remarque : « On a l’habitude de considérer de telles attaques comme des incidents isolés mais maintenant la question est devenue plus grave ». Ces jours derniers, un chrétien et un hindou ont été tués. Le 5 juin, un droguiste chrétien dénommé Sunil Gomez a été tué à l’intérieur de son magasin dans un quartier chrétien du district de Natore. Le 7 juin, Ananda Gopal Ganuli, responsable religieux hindou, a quant à lui été tué à Jhenaidah après avoir revêtu ses habituels habits religieux.
Dans un discours au Parlement le 8 juin, le Premier Ministre, Sheikh Hasina, a promis que les responsables de ces meurtres ciblés de membres des minorités religieuses « ne demeureront pas impunis ». Maître Rana Dasgupta, Avocat et Secrétaire général du forum Hindu Buddhist Christian Unity Council of Bangladesh, a expliqué : « Des communautés entières sont terrorisées et ressentent particulièrement de l’insécurité. Nous ne voyons aucune intervention des partis politiques visant à trouver des solutions à ces problèmes ».
« Les attaques contre les minorités religieuses de la part de groupes extrémistes au Bangladesh ont vu leur nombre augmenter rapidement au cours de ces derniers mois » indique l’ONG Christian Solidarity Worldwide (CSW). « En accueillant favorablement la prise de position du Premier Ministre Hasina concernant l’arrestation des responsables, le gouvernement doit faire suivre les actes aux discours. Les coupables doivent être arrêtés et jugés pour mettre fin à l’impunité et assurer la justice à tous les citoyens du Bangladesh, quelque soit leur religion » conclut une note de CSW. (PA) (Agence Fides 09/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network