AFRIQUE - Renforcer la coordination entre les 14 Caritas d’Afrique 

mercredi, 8 juin 2016 caritas  

Paris (Agence Fides) – Renforcer la coordination entre les 14 Caritas opérant en Afrique : tel est le but de la réunion qui a débuté hier, 7 juin, à Paris, en présence d’une cinquantaine de personnes dont 11 Evêques provenant de 15 pays.
Selon les informations parvenues à Fides, la réunion, qui se conclura le 9 juin, marque le lancement de la deuxième phase du programme de coordination lancé en 2006. La première phase, intitulée « Développement institutionnel et renforcement organisationnel », s’est achevée cette année. La deuxième phase, qui devrait se conclure en 2018, aura un coût de 2,5 M€ couverts à 60% par des fonds de l’Agence française du développement.
Responsables et opérateurs des Caritas intéressées recevront une formation visant à améliorer la gestion des projets tant au plan humain et administratif que financier. Les Caritas participantes sont celles du Sénégal, du Burkina Faso, du Mali, de la Côte-d’Ivoire, du Togo, du Bénin, du Niger, du Tchad, de Centrafrique, du Congo Brazzaville, de Madagascar, du Burundi, des Comores et de République démocratique du Congo.
Différents pays appartenant à ce groupe ont connu de sérieuses crises, politiques et socioéconomiques, dans le cadre desquelles les structures de la Caritas a eu un rôle essentiel en ce qui concerne l’assistance aux populations impliquées. Cela a été le cas en Côte-d’Ivoire, divisée en deux de 2002 à 2011, une zone étant contrôlée par le gouvernement et l’autre par les rebelles. Dans ce cas, les équipes de la Caritas ivoirienne étaient autorisées à se déplacer d’une zone à l’autre pour porter assistance, contribuant ainsi à maintenir des contacts entre les deux réalités. (L.M.) (Agence Fides 08/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network