EUROPE/ESPAGNE - Le drame des albinos, en danger à cause de superstitions populaires

mardi, 7 juin 2016 santé  

Felipe Fernandes

Madrid (Agence Fides) – Le 13 juin est la Journée internationale de sensibilisation sur l’albinisme et la Journée européenne de prévention du cancer de la peau. Le phénomène de l’albinisme pénalise et porte préjudice à la vie quotidienne de nombreuses personnes. En Afrique, subsiste la superstition selon laquelle boire une « potion d’albinos » porte fortune et il existe des chasseurs de primes qui les recherchent pour les mutiler, les tuer et tirer d’eux les ingrédients pour la potion en question. La Tanzanie est le pays où est enregistrée la plus grande prévalence d’albinos au monde. Pour faire connaître la grave situation de ces personnes et mettre en évidence le travail et l’engagement de médecins et de bénévoles pour améliorer leur situation, sera publié le 30 juin à Madrid le premier livre/exposition intitulé ALBINOS, lequel dénonce, par le biais de la photographie, le drame des albinos en Tanzanie. Il s’agira d’une publication bilingue, en anglais et en espagnol, dont la recette des ventes sera dévolue à l’ONG Africa Directo, afin de soutenir le projet de la production locale et de la distribution gratuite de projecteurs Kilisun qui préviennent les lésions de la peau. ALBINOS constitue un récit visuel du principal problème des albinos, à savoir l’absence de mélanine et le manque d’une protection solaire adéquate, causes d’un cancer de la peau qui réduit leur espérance de vie à moins de 30 ans. L’initiative montre, au travers des photographies, la vie à Kabanga, un refuge où les albinos peuvent vivre sans crainte, et le travail d’un groupe de médecins espagnols, qui soigne, depuis environ 8 ans, des centaines d’albinos au sein du Kilimanjaro Christian Medical Center, outre à réaliser des laboratoires de formation pour le personnel sanitaire local. (AP) (Agence Fides 07/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network