ASIE/MONGOLIE - Accord entre l’Archidiocèse de Séoul et la Préfecture apostolique d’Oulan.-Bator en matière de coopération missionnaire

mardi, 7 juin 2016 evangélisation   formation   prêtres   animation missionnaire  

Archdiocese Seul

Oulan-Bator(Agence Fides) – La Préfecture apostolique d’Oulan-Bator et l’Archidiocèse coréen de Séoul ont signé un accord visant à améliorer la coopération missionnaire et à promouvoir le développement de l’Eglise en Mongolie. Ainsi que l’a appris Fides, le Mémorandum d’accord a été signé le 6 juin à Oulan-Bator par la Catholic Education Foundation de l’Archidiocèse de Séoul, représentée par l’Evêque auxiliaire de Séoul, S.Exc. Mgr Benoît Son Hee-Song, et par la Préfecture apostolique, représentée par S.Exc. Mgr Wenceslao Padilla. Le document comprend des points tels que l’activité d’évangélisation, la formation des prêtres et le soutien financier.
Selon les termes de l’accord, la Fondation fournira un millions de dollars à la Préfecture apostolique d’Oulan-Bator au cours des trois prochaines années pour ses activités pastorales. En outre, comme soutien à la formation des futurs prêtres, les futurs séminaristes de Mongolie pourront étudier au Séminaire théologique de Séoul.
Un autre chapitre de l’accord est représenté par le partenariat entre l’hôpital Sainte Marie de Séoul et le premier hôpital central de Mongolie. Il prévoit l’introduction, grâce aux systèmes sanitaires avancés utilisés en Corée, de pratiques telles que le transplant de cellules souches, de thérapies cardio et cérébrovasculaires et de chirurgie robotisée.
Ainsi que cela a été indiqué à Fides par le Bureau des Communications de l’Archidiocèse de Séoul, S.Exc. Mgr Son Hee-song a déclaré : « Je voudrais exprimer mon plus profond respect et ma plus grande estime à S.Exc. Mgr Padilla et à tous les missionnaires présents en Mongolie qui se sont dédiés à l’évangélisation dans une situation difficile. L’Eglise catholique en Corée, dans son histoire, a souffert de persécutions. Ceci représente l’un des motifs pour lesquels elle a décidé d’apporter tout le soutien possible au développement de l’Eglise en Mongolie ».
S.Exc. Mgr Padilla a répondu : « Nous sommes particulièrement encouragés par le soutien de la Corée. Vous tous représentez une bénédiction pour l’Eglise en Mongolie et cet accord est pour nous source de grande espérance ».
Vue la législation en vigueur, l’Eglise catholique en Mongolie ne dispose pas de la personnalité juridique mais est considérée comme une organisation sans but lucratif qui ne peut disposer d’aucun profit, pas même les offrandes de Messe, ce qui ne lui permet donc pas de pourvoir à ses besoins matériels. Les activités missionnaires sont étroitement réglementées. Dès lors, tous les missionnaires envoyés en Mongolie doivent recevoir des fonds de leur Congrégation ou recueillir des fonds d’autres Diocèses.
Au cours de ces 20 dernières années, l’Eglise catholique en Corée a fourni 320 millions de won (soit un peu moins de 242.000 €uros) de soutien financier à la Mongolie et a continué à envoyer des médecins bénévoles. Les bases de l’accord qui vient d’être signé ont été posées en 2013, lorsque le Préfet apostolique, S.Exc. Mgr Wenceslao Padilla, a visité la Corée. La collaboration, désormais ratifiée et institutionnalisée, avait déjà été lancée de manière profitable en ce qui concerne la formation et les études du Révérend Diacre Joseph Enkh Batata, jeune mongol qui sera ordonné prêtre le 28 août à Oulan-Bator après avoir passé plusieurs années en Corée. (PA) (Agence Fides 07/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network