AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Poursuite de l’action du CUAMM au milieu des affrontements et malgré les faibles ressources

lundi, 6 juin 2016 santé  

CUAMM

Yirol (Agence Fides) – « Je rends grâce au bon Dieu pour le bien que j’ai rencontré ces jours-ci au Soudan du Sud, malgré la récente insécurité, les ressources limitées, les nombreuses fatigues et les souffrances de la population ! ». C’est ce qu’écrit le Père Dante Carraro, Directeur de Médecins avec l’Afrique – CUAMM, à son retour du Soudan du Sud. La note du CUAMM envoyée à l’Agence Fides fait, entre autres, mention de la visite faite à l’hôpital de Cueiebet où « les mères ont commencé à accoucher au sein de la nouvelle maternité – 94 accouchements en avril – le bloc opératoire fonctionne – 15 césariennes en avril – et le service de pédiatrie est bondé d’enfants » raconte le Père Carraro qui s’est également rendu à l’hôpital de Lui, au centre d’urgence pour évacués et à l’hôpital de Yirol, où, en 2016, le CUAMM a ouvert une nouvelle unité de néonatologie et une maison d’attente pour les futures mères.
Indépendant depuis 2011, le Soudan du Sud a connu au cours de ces dernières années l’affrontement entre deux factions, répondant l’une au Président, Salva Kiir, et l’autre au Vice-président, Riek Machar, un conflit interne auquel il a été officiellement mis fin le 27 avril lorsque Riek Machar, revenu d’Ethiopie, a repris ses fonctions de vice-président et ce au milieu des disputes, des actes de guérilla, des personnes contraintes à évacuer et de l’alerte famine lancée par la FAO. (AP) (Agence Fides 06/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network