AMERIQUE/EQUATEUR - Responsables de la pan-amazonie en formation sur les droits fondamentaux

mercredi, 1 juin 2016 indigènes   instituts missionnaires  

Caritas Ecuador

Quito (Agence Fides) – La promotion, la défense et l’exigibilité des droits fondamentaux en pan-amazonie, y compris le droit à la vie, à la santé, au territoire et à l’autodétermination ont été au centre de l’Ecole des droits fondamentaux promue par le REPAM (Réseau ecclésial pan-amazonien) dans le but de former des responsables de communautés et des opérateurs pastoraux au sein du territoire amazonien.
Selon les informations parvenues à Fides, pendant cinq semaines, d’avril à mai, 25 responsables et représentants de la population pan-amazonienne provenant de Bolivie, du Brésil, de Colombie, d’Equateur et du Pérou, ont participé à cette initiative qui a eu lieu à Quito (Equateur) et s’est articulée le long de trois lignes directrices : la formation, le recueil d’informations et l’incidence dans les instances internationales.
L’Ecole des droits fondamentaux ne se limite en effet pas à former ses participants mais les accompagne également dans les actions en faveur de la vie, de la dignité humaine et dans la défense de la terre au sein des régions de provenance. C’est ainsi que les 12 cas présentés seront suivis de manière concrète de la part de l’Eglise locale au travers de opérateurs pastoraux, un accompagnement qui, dans la plupart des cas, est déjà un fait accompli.
Les participants ont été choisis sur la base de leur expérience en matière de défense des droits de la population et de l’environnement, de leur fort enracinement sur le territoire, de leur engagement au sein de l’Eglise et des communautés outre à leur disponibilité à diffuser sur place ce qu’ils auront appris dans le cadre de l’école. (SL) (Agence Fides 01/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network