AFRIQUE/SOUDAN - Témoignage de l’Evêque émérite d’El Obeid à propos des bombardements sur les Monts Nuba

mardi, 31 mai 2016 persécutions  

Khartoum (Agence Fides) – « Le Diocèse condamne les bombardements aériens indiscriminés continuels qui tuent, blessent et répandent une culture de peur et de mort parmi la population » indique S.Exc. Mgr Macram Max Gassis, Evêque émérite d’El Obeid, dans les Monts Nuba (Soudan), en dénonçant le bombardement d’une école catholique sise dans les zones contrôlées par les rebelles au sein du comté d’Heiban, dans l’Etat du Sud Kordofan.
Selon ce qu’indique Mgr Gassis dans la note parvenue à Fides, « le 18 mai, les enseignants de l’école primaire Saint Vincent Ferrer ont compté 15 bombes tombées dans les environs de l’école, dont certaines à 300 mètres seulement ». Le 26 mai, un chasseur-bombardier a largué un missile qui a frappé le complexe scolaire, provoquant de lourds dommages.
« Le missile a créé des trous dans le toit de la bibliothèque et les choses ont empiré à cause des pluies, les livres s’étant sûrement imprégnés d’eau » déclare l’Evêque. Heureusement, les enfants n’étaient pas à l’école lors de la frappe.
Les bombardements continuels de la part de l’aviation de Khartoum sur les zones contrôlées par les rebelles de l’Armée de libération du peuple soudanais du nord, ont provoqué des centaines de victimes et contraint plus de 400.000 personnes à évacuer. Mgr Gassis a invité toutes les parties impliquées dans le conflit à « travailler afin de trouver une paix durable ». (L.M.) (Agence Fides 31/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network