VATICAN - Visite du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples au Vicariat apostolique de Puerto Leguízamo-Solano

mercredi, 25 mai 2016

S.Em. le Cardinal Filoni dans le Vicariat apostolique de Guapi

Puerto Leguízamo-Solano (Agence Fides) – « Ce Vicariat constitue une jeune Eglise, érigée le 21 février 2013 et par suite en croissance bien qu’elle compte encore une présence réduite de personnel missionnaire (un prêtre local, onze religieux prêtres, onze religieuses, vingt catéchistes à temps plein). C’est pourquoi il est fondamental d’encourager chez nos jeunes la vocation au sacerdoce et à la vie consacrée. Avec la collaboration de tous les fidèles, il est opportun que se développe parmi vous la conscience d’être une Eglise en croissance et celle de l’autosuffisance locale, de manière à la faire arriver à l’âge adulte ». Telle est l’exhortation adressée par S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, aux fidèles du Vicariat apostolique de Puerto Leguízamo-Solano, réunis en la Cathédrale de Notre-Dame du Mont Carmel pour la Messe qu’il y a célébré hier, 24 mai, dans le cadre de sa visite pastorale en Colombie (voir Fides 19/05/2016).
« Vous êtes partie intégrante de l’Eglise de Dieu – a souligné le Cardinal. Le Saint-Père, par ma présence, a voulu être proche de ce Vicariat. Dès lors, même s’il se trouve sur un territoire qui peut sembler lointain géographiquement, il ne cesse d’être au cœur de l’Eglise ». Le Cardinal a par suite exhorté à intensifier les efforts pour lancer la pastorale familiale, « exhortant les jeunes à une vie chrétienne cohérente avec les principes de l’Evangile, les formant afin qu’ils créent d’authentiques familles chrétiennes » et pour assurer aux catéchistes et aux laïcs la possibilité « d’acquérir une solide formation chrétienne, de consolider leur foi et d’affronter, par le dialogue, le prosélytisme des sectes ».
Au sein du Vicariat apostolique, qui se trouve dans l’Amazonie colombienne, le Préfet du Dicastère missionnaire a rencontré les catéchistes des communautés indigènes, principalement Murui et Quichua, a rendu visite à une communauté indigène et a pu dialoguer avec les autorités civiles et militaires ainsi qu’avec les représentants de la réalité ecclésiale. Dans son homélie, le Cardinal a rappelé que « le statut juridique de Vicariat est une étape intermédiaire avant de devenir un Diocèse. C’est quelque chose de semblable au cas d’un jeune qui grandit mais qui n’est pas encore autosuffisant et, par suite, a besoin d’aide en vue de sa maturation avant de disposer de sa propre maison ». (SL) (Agence Fides 25/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network