AMERIQUE/MEXIQUE - Déclarations de l’Evêque de Cordoba après un enlèvement durant une Messe

mardi, 24 mai 2016 violence   evêques  
Vague de violence à Veracruz

Vague de violence à Veracruz

Cordoba (Agence Fides) – Face à la vague de violence qui continue à frapper Veracruz, l’Evêque de Cordoba, S.Exc. Mgr Eduardo Patiño Leal, n’a pas pu faire autrement que de déclarer que « la situation empire encore et toujours ». L’Evêque, selon ce qu’indique une note parvenue à Fides, a fait référence à l’enlèvement d’un paroissien, père de famille, en pleine célébration du Saint Sacrifice de la Messe, dans l’église Sainte Rita de Cascia du port de Veracruz, le samedi 21 mai. L’enlèvement a presque certainement un but d’extorsion.
L’Evêque a condamné le fait, le considérant une attaque contre la communauté ainsi qu’une profanation du lieu sacré et un acte contre la dignité de tout citoyen, enfant ou adulte, parce que ce fait porte atteinte à leur santé physique et psychologique.
« Il n’est pas possible que ces faits arrivent car autrement les églises ne peuvent plus être des lieux de paix et de communion » a déclaré Mgr Patiño Leal, ajoutant : « La situation empire, encore et toujours. Les faits parlent d’eux-mêmes. Personne ne peut le nier ».
L’Evêque de Cordoba a fait ces déclarations dans le cadre d’un bref entretien accordé à la presse locale le Dimanche 22 mai après-midi. Dans ce cadre, il a réaffirmé : « Comme nous l’avons dit au long des mois, depuis plusieurs années, nous voulons la paix ! Vous, du gouvernement, vous devez contrôler parce que la sécurité n’existe pas et que de nombreux délinquants sont libres… Lorsque ces choses arrivent, il est évident que quelqu’un ne fait pas son travail. On en vient même à penser qu’il puisse exister une complicité, surtout lorsque les choses ont lieu en plein jour, alors que l’ensemble de la population a besoin de paix pour le travail, pour les entreprises, pour l’école ». (CE) (Agence Fides 24/05/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network