VATICAN - Visite du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples au Vicariat apostolique de Guapi

mardi, 24 mai 2016

Guapi (Agence Fides) – « Après tant d’années de souffrances dues aux maux de la violence et de la corruption, est venu le bon moment pour extirper tout mal et se pardonner réciproquement, en instaurant une culture de paix et en donnant le coup d’envoi entre vous à des dynamiques personnelles, familiales et communautaires de réconciliation ». Telle est l’invitation que S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, a lancé aux fidèles colombiens du Vicariat apostolique de Guapi, qu’il a visité hier, 23 mai.
Avant la Messe célébrée en la Cathédrale de l’Immaculée Conception, le Cardinal a rencontré prêtres, religieux, religieuses, séminaristes ainsi que des groupes d’apostolat dans l’auditorium du Collège San José, et s’est attardé avec eux sur la réalité pastorale du Vicariat et sur les plus importants problèmes à affronter, comme la paix, le refus du conflit armé, l’engagement en faveur de la justice sociale, le développement et la lutte contre la pauvreté. Par la suite, il a rencontré les autorités civiles et militaires ainsi que les responsables des organismes d’Etat.
Au cours de l’homélie de la Messe, célébrée à midi locales, le Préfet du Dicastère missionnaire a souligné que « Guapi est une Eglise qui grandit » et qui doit se doter des structures nécessaires et surtout de clergé local. C’est pourquoi il a fait appel « à la collaboration de tous, dans tous les milieux, y compris celui économique et matériel ». « Il est nécessaire que se développe parmi vous une forte conscience missionnaire de l’Eglise locale. Même dans la pauvreté, il est possible de faire face aux besoins de l’Evangile et de l’Eglise » a affirmé le Cardinal. Guapi est une communauté jeune, raison pour laquelle le Préfet du Dicastère missionnaire a exhorté à développer la pastorale familiale, « en exhortant les jeunes à une vie chrétienne cohérente avec les principes de l’Evangile », pour qu’ils créent des familles authentiquement chrétiennes, fondées sur le sacrement du mariage, tel qu’il a été voulu par Jésus Christ, à savoir fidèle et indissoluble.
« La Parole de Dieu, en ce qu’elle peut se réaliser dans notre vie, après avoir été écoutée et méditée, doit être vécue chaque jour et où que nous nous trouvions - a-t-il poursuivi. En trouvant place en nous, elle nous évite de tomber dans une vie en contraste avec la vie chrétienne, encline à l’alcool, à la drogue, au jeu de hasard, au matérialisme etc. ». Enfin, le Cardinal s’est adressé à tous les opérateurs pastoraux, prêtres, religieux et catéchistes, en leur recommandant d’avoir, dans le cadre de leur engagement pastoral, une attention particulière envers les pauvres et les infirmes. (SL) (Agence Fides 24/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network