ASIE/JORDANIE - Aides des Emirats arabes unis au profit des réfugiés chrétiens irakiens

vendredi, 20 mai 2016 réfugiés  

30Giorni

Amman (Agence Fides) – Les onze familles de réfugiés chrétiens irakiens originaires de Mossoul qui ont trouvé refuge à Naur, zone urbaine sise à l’ouest d’Amman, recevront, cette année aussi, des aides matérielles leur étant réservées en provenance des Emirats arabes unis. Au cours de la journée d’hier, 19 mai, le Père Rifat Bader, prêtre jordanien promoteur du Catholic Centre for Studies and Media et du site Internet abouna.org, a reçu, en l’église du Sacré-Cœur S.E. Bilal Bdur, Ambassadeur des Emirats arabes unis en Jordanie, ainsi que des représentants de Caritas Jordanie et une partie des familles de réfugiés chrétiens irakiens résidant dans la zone.
Déjà l’an dernier, les Emirats arabes unis avaient offert une aide financière significative pour la subsistance du même groupe de familles irakiennes.
Le Père Bader, dans son discours de bienvenue, a rappelé que les familles de réfugiés chrétiens ont pu se transférer dans des maisons en location justement grâce au soutien financier mensuel qui leur est fourni par le Croissant rouge émirati, et a également exprimé sa satisfaction suite à la récente adoption d’une loi contre la diffamation des religions et contre les discours porteurs de haine exploitants des arguments religieux.
Le soutien financier des EAU aux familles chrétiennes a été présenté comme un exemple, réduit mais significatif, de collaboration et d’amitié entre chrétiens et musulmans, exemple qui a été en mesure de prendre en charge les besoins concrets en surmontant l’abstraction de « discours emphatiques » et de formalismes compassés qui marquent parfois certaines réunions dédiées au dialogue interreligieux.
Dans le district urbain de Naur, situé à l’ouest d’Amman, vivent plus de 50.000 personnes, dont nombre sont des chrétiens palestiniens ayant fui leur sol en 1948 et en 1967. (GV) (Agence Fides 20/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network