AMERIQUE/MEXIQUE - Etre femme et d’ethnie maya, deux facteurs de vulnérabilité des droits

mercredi, 18 mai 2016 femmes  

Sven Hansen

Mérida (Agence Fides) – Etre femme et appartenir à l’ethnie maya représentent l’ensemble de deux facteurs de vulnérabilité quant aux garanties individuelles d’un être humain. Dans le cadre du forum Les femmes maya et leurs droits fondamentaux, le Président de la Commission pour les droits fondamentaux du Yucatan a déclaré que la sauvegarde de ces garanties représente l’un des principaux défis pour la construction d’une société égalitaire et pleinement démocratique. A cette occasion, il a exhorté les maires des 106 municipalités à améliorer concrètement les conditions de vie de nombreuses femmes qui voient leurs légitimes aspirations être limitées, étant victimes de phénomènes tels que la discrimination, la violence ou l’inégalité. (AP) (Agence Fides 18/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network