ASIE/MYANMAR - Appel d’un moine bouddhiste à remplacer les églises par des pagodes

vendredi, 13 mai 2016 dialogue   bouddhisme   violence  

facebook

Yangon (Agence Fides) – Le moine bouddhiste Myaing Kyee Ngu Sayadaw invite ses disciples à détruire les églises du pays et à les remplacer par des temples bouddhistes. Il s’agit de l’alarme parvenue à l’Agence Fides en provenance des communautés chrétiennes au Myanmar. Selon des informations parvenues à Fides, le moine en question est déjà parvenu à construire trois pagodes sur des terrains appartenant à des propriétaires chrétiens. Le dernier fait du genre a eu lieu de nuit, lorsque le responsable bouddhiste, âgé de 73 ans, et une douzaines de ses hommes, sont entrés dans le complexe de l’église anglicane Saint Marc d’Hlaingbwe, dans l’Etat birman de Kayin, au centre sud du pays. Les hommes avaient porté avec eux des briques et de la du mortier, débutant la construction d’un temple face à l’église, œuvre qui a été continuée au cours des jours suivants.
L’évêque anglican responsable de l’église, Saw Stylo, a préféré ne pas réagir directement, pour ne pas déclencher de violences, mais a signalé l’abus aux autorités. « Nous ne voulons pas alimenter la haine et les divisions entre les communautés religieuses, mais nous désirons vivre en harmonie » a-t-il déclaré. Informé des faits, le Ministre chargé des affaires religieuses du nouveau gouvernement du Myanmar, Aung Ko Thura, a présenté ses excuses aux chrétiens de l’Etat de Kayin, promettant de rechercher une solution pacifique et conciliatrice dans cette affaire. (PA) (Agence Fides 13/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network