AFRIQUE/SOUDAN - Révolte d’enfants d’âge scolaire dans un camp de réfugiés contre une équipe médicale

mercredi, 11 mai 2016 réfugiés  

Geneina (Agence Fides) – Des blessés par balle et une école complètement détruite : tel est le bilan de la révolte qui a impliqué les élèves des écoles dans le camp d’évacués de Murnei, au Darfour occidental. Selon des sources locales, une équipe médicale est arrivée à l’improviste à l’école primaire de Solo, fréquentée par 450 élèves. Les médecins voulaient soigner les enfants contre la schistosomiase, connue également comme fièvre de la limace causée par un parasite. « L’équipe n’avait pas prévenu l’école de son arrivée et cela a provoqué une révolte chez les élèves. La police est intervenue en faisant usage de gaz lacrymogènes et en tirant en l’air pour disperser la foule, blessant ainsi un certain nombre de personnes. Les tirs d’armes à feu ont également provoqué un incendie qui a complètement détruit l’école, faite de paille. Les 16 salles de classe, les bureaux, la salle des professeurs et un magasin entier ont tous été détruits » conclut notre source. (AP) (Agence Fides 11/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network