AFRIQUE/EGYPTE - Déclaration commune de l’Eglise copte orthodoxe et de l’université islamique d’al-Azhar à propos des violences sur les mineurs et des mariages prématurés

mardi, 10 mai 2016 mineurs  

CoptsToday

Le Caire (Agence Fides) – L'Université islamique d’al-Azhar – considérée comme la plus haute institution académique de l’islam sunnite – et le Patriarcat copte orthodoxe ont signé un document programmatique dans lequel est défini leur engagement commun à combattre ensemble toute forme de violence et d’abus sur les mineurs. La déclaration commune, prédisposée sous le patronage de l’UNICEF, a été signée le 9 mai par le Patriarche copte orthodoxe, Tawasdros II, et par le grand imam d’al-Azhar, Ahmed al Tayyeb. Dans le texte, des chercheurs liés à l’Université islamique et à la communauté copte orthodoxe, ont contribué à définir la protection des mineurs comme priorité commune, partagée tant par la sensibilité islamique que par la sensibilité chrétienne.
Au cœur de la campagne en faveur des enfants – indiquent des sources égyptiennes consultées par l’Agence Fides – se trouvent également les mutilations génitales et le phénomène des mariages précoces, outre, naturellement, les enlèvements et les violences sexuelles. Au-delà des déclarations de principe, la campagne à laquelle adhèrent conjointement l’Université d’al-Azhar et l’Eglise copte orthodoxe prévoit également l’implication active d’au moins 850 responsables d’églises et de mosquées – prêtres, moines, opérateurs pastoraux, imams – qui suivront, cette année, des cours de préparation ad hoc pour s’engager ensuite directement dans des campagnes d’information visant à sensibiliser l’ensemble de la population à une plaie qui frappe sous différentes formes toute la société égyptienne. Selon les statistiques les plus alarmantes, plus de 70% des mineurs égyptiens subissent quelque forme d’abus et de violence, y compris dans leur milieu familial et communautaire. (GV) (Agence Fides 10/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network