ASIE/PAKISTAN - Vers l’impunité pour les coupables du double meurtre d’un couple chrétien accusé de blasphème ?

vendredi, 6 mai 2016 blasphème   islam   violence  

Lead

Lahore (Agence Fides) – C’est un procès complexe que celui en cours qui voit sur le banc des accusé les coupables du lynchage de deux époux chrétiens, Shahzad Masih et Shama Bibi, brûlés vifs pour présumé blasphème le 4 novembre 2014. Lors de l’audience d’hier, 5 mai, devant le Tribunal antiterroriste de Lahore, qui instruit le cas, a commencé le contre-interrogatoire des témoins, qui se poursuivra dans le cadre de la prochaine audience, fixée pour le 9 mai.
« Les témoins sont menacés tout comme les avocats » déclare à Fides l’un des avocats présents, Maître Sardar Mushtaq Gill, avocat chrétien qui représente la famille des victimes.
« De nombreuses préoccupations existent quant à la possibilité que l’impunité soit garantie aux coupables » confirme à Fides Maître Aneeqa Maria Anthony, avocat et coordinateur de l’organisation The Voice Society, qui offre, elle aussi, l’assistance légale aux victimes.
« Le gouvernement a annoncé que l’Etat du Pakistan sera partie civile, soutenant l’accusation mais, entre temps, les témoins se sont refusés de reconnaître le principal inculpé, lequel a ainsi pu être remis en liberté sous caution. Actuellement, 106 personnes sont détenues et accusées de ce lynchage et si le procès se poursuit de cette manière, il semble bien qu’elles seront toutes remises en liberté » conclut-il. (PA) (Agence Fides 06/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network