ASIE/PAKISTAN - Boum des vocations sacerdotales

mercredi, 4 mai 2016 eglises locales   vocations  

Le Père Jahanzeb Iqbal, de la Paroisse Saint Antoine, bénissant des fidèles

Lahore (Agence Fides) – L’Eglise au Pakistan vit la foi dans les difficultés de chaque jour, dans un pays où 95% de la population est musulmane. Elle est « fervente dans les vocations sacerdotales et à la vie consacrée, marquée de la bénédiction de Dieu, qui est toujours proche de Son peuple » comme l’indique le Père Inayat Bernard, Recteur du Petit Séminaire Sainte Marie de Lahore à l’Agence Fides.
Le Père Bernard, qui régit une structure comptant 26 jeunes séminaristes, rappelle les chiffres qui caractérisent l’Eglise au Pakistan, florissante en matière de vocations : 23 ordinations sacerdotales de prêtres diocésains ou religieux du début de 2015 à ce jour et 15 nouveaux diacres qui se préparent à être ordonnés au cours de cette année. Entre temps, à l’Institut national de Théologie de Karachi, 79 séminaristes font leurs études alors que le Grand Séminaire Saint François Xavier de Lahore en compte 96. « Ce sont des chiffres qui annoncent un avenir florissant pour l’Eglise catholique au Pakistan – commente le Père Bernard – sans oublier les nombreuses vocations au sein des ordres religieux féminins, un signe d’espérance qui insuffle confiance et courage, même dans les difficultés ». Il est vrai que la communauté chrétienne, dans la situation sociopolitique complexe qui caractérise le Pakistan, souffre parfois de flagrantes discriminations ou encore qu’existent des épisodes de violence comme celui de l’attentat de Pâques à Lahore, « alors que le terrorisme frappe de manière aveugle des objectifs religieux, civils et militaires » observe le prêtre. Cependant, ces difficultés « n’attaquent pas notre liberté et la foi de la population mais la renforcent et aujourd’hui nous en apprécions les fruits » conclut-il. « Il est bien vrai que le martyre, dont nous faisons parfois l’expérience, est en soi semence de nouveaux chrétiens et demeure un don de Dieu que seule la foi permet de comprendre et de vivre ». (PA) (Agence Fides 04/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network