AMERIQUE/MEXIQUE - Renforcer la sécurité des personnes à Veracruz et limiter le nombre des enlèvements

mercredi, 4 mai 2016 violence   evêques   groupes armés  
Violence à Veracruz

Violence à Veracruz

Veracruz (Agence Fides) – « A Veracruz, est nécessaire la mise en place d’un mécanisme de réaction immédiate en cas de disparition d’une personne, sans devoir attendre 72 heures pour déposer plainte » a déclaré l’Evêque de Cordoba (Etat de Veracruz, Mexique), S.Exc. Mgr Eduardo Patiño Leal, en parlant à la communauté au terme de la célébration de la fête de la Sainte Croix, le 2 mai.
« Nous savons qu’ailleurs dans le pays, on parvient à retrouver les personnes en vie si l’on intervient avant. Les autorités doivent garantir que ces crimes n’aient pas lieu. Malheureusement, non seulement ils continuent à se produire mais leur nombre augmente. Voila pourquoi nous prions pour les autorités afin qu’elles parviennent à trouver des solutions adéquates à ces tragédies » a ajouté l’Evêque selon la note parvenue à l’Agence Fides. « Il faut garantir la sécurité de la population de Veracruz et ne pas continuer à voir augmenter les cas de personnes disparues » a conclu Mgr Patiño Leal.
L’Eglise dans cette zone a dû s’adapter à la situation diffuse de menaces ou de violences. Dans de très nombreuses Paroisses, la Messe dominicale de 20.00 a été anticipée « pour raisons de sécurité ». Dans les petits villages de campagne comme dans la périphérie (des villes NDT) également, où les fidèles mettent quelques heures pour se rendre à l’église, la Messe est célébrée le matin et non plus dans l’après-midi par crainte de revenir tard et d’être victimes de quelque groupe criminel. (CE) (Agence Fides 04/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network