AMERIQUE/PORTO RICO - Prise de position de l’Archevêque de San Juan de Puerto Rico sur la situation actuelle

mardi, 3 mai 2016 politique   economie   evêques   pauvreté  
S.Exc. Mgr González Nieves

S.Exc. Mgr González Nieves

San Juan (Agence Fides) – « Aujourd’hui, le pays nous demande de ne pas nous taire. Se taire signifie se résigner et nous portoricains sommes des hommes de paix mais non de résignation ». C’est en ces termes que l’Archevêque de San Juan de Puerto Rico, S.Exc. Mgr Roberto Octavio González Nieves OFM, est intervenu à New York dans le cadre du forum organisé au Centre d’Etudes portoricaines de l'Hunter College, les 22 et 23 avril derniers sous le titre « Refondons Porto Rico ».
Dans son intervention, Mgr González Nieves s’est adressé en premier lieu aux émigrés portoricains de New York et aux enfants des immigrés nés en Amérique, soulignant que « toute réflexion sur le peuple portoricain qui exclut les portoricains de la diaspora serait incomplète ». Par suite, il a continué : « Nous, portoricains, sommes très divisés et polarisés. Nous ne sommes pas unis. Notre unité est nécessaire si nous voulons progresser. Si nous éliminons les inégalités entre nous et que nous réussissons à vivre avec nos divers points de vue dans un esprit de respect réciproque, avec amour et miséricorde alors l’effort visant à refonder notre pays pourra devenir un projet pour créer cette unité si nécessaire et tant voulue par tous les portoricains ».
Le forum de New York a également traité de la situation économique et politique liée à la grave crise que traverse actuellement Porto Rico (voir Fides 18/03, 12 et 21/04/2016). A la fin de l’an passé, le pays comptait environ 3,5 millions d’habitants alors que les portoricains expatriés – principalement aux Etats-Unis – étaient environ 5 millions, sans compter les enfants de portoricains nés à l’étranger. Au cours de ces seuls derniers mois, environ 500.000 résidents ont quitté le pays officiellement.
Le gouvernement de Porto Rico ne parvient pas à payer les dettes contractées. Son gouverneur, Alejandro García Padilla, a annoncé les défauts de paiement du 1er mai dans un discours télévisé et a imploré le Congrès des Etats-Unis de donner à Porto Rico les instruments légaux nécessaires afin de restructurer sa dette publique. (CE) (Agence Fides 03/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network