AFRIQUE/BURUNDI - Kira Mama Plus!, un projet pour réduire la mortalité néonatale

jeudi, 28 avril 2016 femmes  

CCM

Cibitoke (Agence Fides) – Ces dernières années, le Burundi a fait de grands progrès en matière de réduction de la mortalité maternelle et enfantine mais ce n’est pas le cas dans le domaine de la mortalité néonatale. Selon l’UNICEF, en effet, 36 enfants sur 1.000 meurent encore au cours de leurs premiers 28 jours de vie, surtout dans les toutes premières heures après la naissance parce que prématurés, nés en déficit pondéral ou à cause de complications au cours de l’accouchement ou d’infections. Pour faire face à ce phénomène déplorable, le Comité de collaboration médicale (CCM) a lancé, dans le district de Cibitoke, au nord du pays, le projet Kira Mama Plus! qui a pour objectif de réduire la mortalité néonatale au travers de la formation d’infirmiers et de sages-femmes de tous les points « naissance » du district.
Pour garantir que chaque nouveau-né soit suivi au cours du premier mois de vie après la naissance, la formation concerne également les opérateurs sanitaires de communauté et les sages-femmes traditionnelles qui, au travers de visites à domicile, assurent soins et assistance en dehors des centres de santé. A l’hôpital de Cibitoke, depuis que les services de soin pour les mères et les enfants sont gratuits, le pourcentage de femmes qui accouchent dans une structure sanitaire a augmenté au point que l’accueil et l’offre de soins de qualités sont devenus l’un des problèmes principaux. Kira Mama prend le nom d’un chant burundais qui donne la bienvenue à la mère et à son nouveau-né. (AP) (Agence Fides 28/04/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network