ASIE/INDE - Mineurs encore contraints à se marier dans les larmes

mardi, 26 avril 2016 mineurs  

Kuntal Gupta

Chittorgarh (Agenzia Fides) - A Chittorgarh, une ville du Rajasthan, dans le nord de l’Inde, où la pratique des mariages précoces est très répandue, a récemment été tournée une vidéo en caméra cachée dans le cadre d’une cérémonie nuptiale. Dans ce cadre, la vidéo montre certaines des jeunes épouses en larmes parce que contraintes à se marier. Au cours des deux jours du festival hindou Akshaya Tritiya, considéré de bon augure pour les mariages entre enfants en Inde, ont été célébrées six cérémonies. Dans la vidéo, on voit des fillettes d’à peine 10 ans en larmes qui demandent de l’aide alors que leurs parents les traînent, des ministres du rituel hindou grondant les enfants qui pleurent. La film montre aussi une autre jeune épouse, d’à peine 5 ans, vêtue pour la cérémonie et contrainte à marcher près du feu avec son mari, âgé de 11 ans. Un activiste des droits fondamentaux et fondateur du Saarthi Trust, organisation bénéfique pour tous les mineurs vulnérables, est parvenu à faire annuler jusqu’ici 29 mariages d’enfants au Rajasthan outre à en avoir empêché 850 autres. En Inde, l’âge légal pour se marier est fixé à 18 ans pour les femmes et à 21 pour les hommes. Le pays est cependant le lieu de célébration d’un tiers de l’ensemble des mariages de jeunes mineures au niveau mondial. (AP) (Agence Fides 26/04/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network