ASIE/MYANMAR - Appel d’ONG au gouvernement en faveur d’une résolution de la crise des Rohingya

vendredi, 22 avril 2016 minorités religieuses   islam   politique   société civile  

Eu/Echo

Yangon (Agence Fides) – Affronter la crise de la minorité ethnique des musulmans Rohingya, qui, au cours de ces cinq dernières années, ont vu une dramatique escalade de violations des droits fondamentaux, marquée par la répression, la discrimination et la violence. Tel est l’appel lancé par un réseau d’ONG au nouveau gouvernement birman. La note reçue par l’Agence Fides porte entre autre la signature d’associations telles que Christian Solidarity Worldide, Burma Action, Burma Campaign, Burmese Rohingya Organisation et Info Birmanie.
Le texte note que 150.000 personnes ont été évacuées et vivent dans des camps qui, ainsi que cela a été décrit par des hauts fonctionnaires des Nations unies, sont parmi « les pires conditions du monde ». Bien plus de 100.000 Rohingya ont quitté le pays face à la répression croissante et des milliers se sont noyés au cours de la fuite par voie de mer.
L’ONG Human Rights Watch a documenté les violations des droits fondamentaux qui répondent à la définition légale de « nettoyage ethnique » et de « crimes contre l’humanité ». Les Rohingya ont été privés de leur droit de vote, exclus du récent recensement national et se voient encore aujourd’hui refusé l’accès à la nationalité.
« Pendant des décennies, le gouvernement militaire de Birmanie a mené une politique de répression et d’appauvrissement, en tentant de pousser le groupe ethnique des Rohingya hors du pays » observe la note de l’ONG. « Le nouveau gouvernement de la NLD doit relever d’énormes défis. Toutefois, vue la gravité de la crise humanitaire et des droits fondamentaux, est immédiatement nécessaire une action courageuse et décisive pour résoudre cette question ». Les quatre points suggérés par l’appel sont : mettre fin aux discours instiguant à la haine, garantir l’accès humanitaire, réformer la loi sur la nationalité de 1982 et mener une enquête sérieuse inspirée par les critères de justice et de responsabilité. (PA) (Agence Fides 22/04/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network