AFRIQUE/KENYA - Messe de suffrage à Nairobi pour les quatre Missionnaires de la Charité assassinées au Yémen

vendredi, 15 avril 2016 missionnaires assassinés  

Nairobi (Agence Fides) – Les religieux et religieuses du Kenya feront mémoire des quatre Missionnaires de la Charité – Congrégation fondée par la Bienheureuse Mère Teresa de Calcutta – tuées le 4 mars à Aden, au Yémen (voir Fides 04/03/2016) lors d’une Messe qui sera célébrée demain, 16 avril, en la Basilique de la Sainte Famille de Nairobi.
L’une des quatre religieuses tuées, Sœur Mary Judith Kanini, âgée de 41 ans, étaient en effet kenyane. « Née dans une famille de huit filles, avec une mère célibataire – peut-on lire dans une note parvenue à l’Agence Fides – Sœur Mary Judith Kanini a quitté sa maison de Machakos en tant qu’Anastasia Kanini pour rejoindre les Missionnaires de la Charité ». En 2002, elle a commencé sa mission au Yémen et sa dernière visite à sa famille, au Kenya, remontait à 2011.
« Kodogo (le surnom qui lui attribué au sein de sa famille) me dit qu’au Yémen la vie est difficile et que les religieuses vivaient à l’intérieur de leur clinique dans la peur constante d’attaques » déclare la mère de la religieuse tuée.
Les autres missionnaires tuées en compagnie de Sœur Mary Judith Kanini sont Sœur M. Marguerite, 44 ans, Sœur M. Reginette, 32 ans, et Sœur M. Anselm, 57 ans, originaire du Jharkhand, en Inde.
Le bilan total de l’attaque contre la structure d’assistance aux personnes âgées et handicapées gérée par les religieuses est d’au moins 16 victimes alors que le Père Thomas Uzhunnalil, salésien indien résidant au couvent des religieuses, est toujours porté disparu.
« Nous prierons également pour le salut du Père Thomas Uzhunnalil » souligne le Vice postulateur et chargé des rapports avec les religieux des Pères Xavériens, le Père Reginald Cruz. (L.M.) (Agence Fides 15/04/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network