AMERIQUE/PARAGUAY - Appel de la Conférence épiscopale aux autorités étatiques en faveur des requêtes des paysans

vendredi, 15 avril 2016 coopération   indigènes   pauvreté   evêques  
Coopératives agricoles au Paraguay

www.paraguay.com

Coopératives agricoles au Paraguay

Asunción (Agence Fides) – La Conférence épiscopale du Paraguay (CEP) a demandé la présence de l’Etat aux côtés des paysans, la promotion de programmes visant à éviter le déracinement des familles et a mis en évidence la force des coopératives qui se sont mobilisées depuis deux semaines, réclamant l’ouverture d’un dialogue avec le gouvernement.
Par le biais d’un communiqué publié hier et parvenu à Fides, les Evêques du Paraguay expriment leur préoccupation dans la mesure où les demandes n’ont encore trouvé aucune réponse et pas même le signe d’une quelque réforme institutionnelle faisant présupposer le développement de ce secteur. « Cette attitude génère encore plus de souffrance parmi les plus vulnérables et les plus défavorisés » peut-on lire dans le texte. « Dans les circonstances actuelles, il semble nécessaire de mettre en place un dialogue pour écouter les paysans et proposer des solutions satisfaisant les standards communautaires des propriétés de la terre et l’assistance technique et en matière de crédit » affirme le communiqué.
Le document s’achève en demandant aux autorités nationales d’écouter les requêtes des paysans, « en valorisant la culture de la rencontre » et en promouvant la table des négociations. La CEP invite enfin à promouvoir l’agriculture familiale afin de favoriser le développement.
L’ensemble du Paraguay est préoccupé suite à la nouvelle du fait qu’à compter du 1er avril, les coopératives du pays devront payer une taxe sur la valeur ajoutée de 10%. Des manifestations massives ont eu lieu devant le Congrès, manifestations qui ont provoqué un revirement à propos de cette norme. Toutefois, hier après-midi, convoqué en session spéciale, le Congrès a adopté la loi en question par 46 voix contre 24, rendant opérationnelle l’obligation faite aux coopératives de payer la nouvelle taxe. (CE) (Agence Fides 15/04/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network