AMERIQUE/MEXIQUE - Déclarations de l’Evêque de Saltillo contre les aumônes d’origine suspecte

jeudi, 14 avril 2016 economie   evêques   violence   politique  
Argent sale

internet

Argent sale

Coahuila (Agence Fides) – « L’argent ne doit jamais être blanchi parce que plus tu le blanchis et plus tu salis ta conscience » a affirmé S.Exc. Mgr José Raúl Vera López, OP., Evêque de Saltillo (Etat de Coahuila, Mexique) au cours de la présentation de la Campagne de collecte pour le fond sacerdotal 2016, un fond destiné à assurer la subsistance des prêtres âgés du Diocèse.
Mgr Vera Lopez a ajouté : « Un prêtre sait bien ce que peuvent donner ses fidèles et il sait bien comment découvrir quelles pourraient être les aumônes anormales. Il a par suite l’obligation de dire : cet argent, nous ne pouvons pas l’utiliser parce qu’il n’est pas possible d’en justifier la provenance et si nous nous rendons dans une banque, ses employés diront également : cela, nous ne pouvons pas l’accepter ».
L’Evêque a souligné que l’Eglise ne peut accepter « d’argent sale » provenant de la criminalité organisée et si cela n’arrive pas à Coahuila, cela a été le cas en d’autres lieux du Mexique. (CE) (Agence Fides 14/04/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network