AMERIQUE/VENEZUELA - Demande d’intervention du Saint-Père de la part de parents des prisonniers politiques à propos de la loi sur l’amnistie

mercredi, 6 avril 2016 démocratie   eglises locales   politique   violence  
Nonciature apostolique de Caracas

http://www.cdn.com.do/

Nonciature apostolique de Caracas

Caracas (Agence Fides) – Un groupe de membres des familles des prisonniers politiques du Venezuela s’est enchaîné hier après-midi à la grille de la Nonciature apostolique à Caracas, demandant l’intervention du Pape en ce qui concerne la loi sur l’amnistie.
Le Congrès, au sein duquel l’opposition au Président Maduro dispose de la majorité, a en effet approuvé le 29 mars dernier la loi sur l’amnistie et la réconciliation. Le Président Nicolas Maduro, qui a jusqu’à cette semaine pour promulguer le texte, s’y est opposé en ce qu’il affirme qu’il viole la loi vénézuélienne.
« Les chaînes signifient la tristesse et la solitude des enfants demeurés sans leurs parents. Nous faisons appel au Président afin qu’il se mette une main sur le cœur et accepte l’amnistie » a déclaré Marilu Guevara, mère du Lt Peter Moreno, selon les informations parvenues à Fides.
Un groupe de onze parents représentant 80 prisonniers politiques a remis un document au Nonce apostolique, S.Exc. Mgr Aldo Giordano, qui a également écouté leurs requêtes sans faire aucun commentaire à la presse. « Nous sommes venus demander à notre Pape latino-américain d’intercéder afin que soit approuvée la loi sur l’amnistie et que par suite tous les prisonniers politiques innocents soient relâchés et qu’il existe une justice au Venezuela. Nous avons nos enfants à la maison, dans l’attente d’êtres chers » a déclaré Elkys Arellano, épouse de Maître Marcelo Croato, avocat.
Toute la zone environnant la Nonciature apostolique est surveillée par la police nationale. (CE) (Agence Fides 06/04/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network