AMERIQUE/CHILI - Nouvelle église incendiée sur le fond du « conflit Mapuche »

mardi, 5 avril 2016 violence   indigènes   zones de crise   eglises locales  
Eglise incendiée au Chili

Twitter

Eglise incendiée au Chili

Temuco (Agence Fides) – Un incendie a détruit ce jour, 5 avril, une église à Quepe, sur le territoire de la commune de Freire, dans la région chilienne d’Araucanie. Au kilomètre 2,5 de la route pour Mahuidanche, zone rurale au sud de Temuco, se trouvait la chapelle qui, depuis 30 ans, constituait un point de repère pour les fidèles de la zone.
Selon la note parvenue à Fides, l’incendie serait volontaire. Dans la zone, est arrivé un contingent des forces spéciales des Carabiniers, outre aux pompiers qui ont travaillé longuement afin de maîtriser les flammes. Sur les lieux a en outre été retrouvé une toile noire portant des inscriptions blanches, partiellement détruites par le feu, comportant les lettres « p.p.m », sigle communément utilisé pour indiquer les prisonniers politiques mapuches.
« En Araucanie existe une situation complexe – avait déclaré à Fides S.Exc. Mgr Héctor Eduardo Vargas Bastidas, S.D.B., Evêque de Temuco. D’un côté, il existe une dette historique envers le peuple mapuche. De l’autre, les actes de violence augmentent et se diffusent avec tous les problèmes que cela comporte ». Ce qu’il est convenu d’appeler le « conflit mapuche » oppose depuis les années 1990 le plus grand et important groupe ethnique du pays aux agriculteurs et entrepreneurs en raison de la propriété des terrains (voir Fides 19/12/2015).
Le 31 mars 2016 avait été incendiée une autre chapelle catholique de la zone, la chapelle Sainte Joaquina, se trouvant au kilomètre 5 de la route en direction de Niagara, sur le territoire de la commune de Padre Las Casas, toujours dans la région d’Araucanie. A cette occasion avait également été retrouvée une toile avec des inscriptions se référant à la cause des mapuches.
Précédemment, à La Araucaria, avait également été incendiée une maison (voir Fides 07/018/2013), des locaux liés à la Caritas d’Araucanie (voir Fides 25/07/2012) et un sanctuaire ainsi qu’une maison pour exercices spirituels (voir Fides 09/03/2016). (CE) (Agence Fides 05/04/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network