ASIE/BANGLADESH - Demande de retour au Bangladesh du missionnaire blessé de la part des patients de l’hôpital

lundi, 4 avril 2016 instituts missionnaires   violence  

facebook

Dacca (Agence Fides) – Les malades de Dinajpur désirent que le Père Piero Parolari, missionnaire italien de l’Institut pontifical des Missions étrangères blessé dans une embuscade qui avait pour but de le tuer, revienne bientôt au Bangladesh. Depuis l’attentat dont il a fait l’objet le 18 novembre dernier, le Père Parolari se trouve à Monza, dans le nord de l’Italie. « Peut-être est-il né italien mais son cœur était à 100% du Bangladesh. Nous voulons qu’il revienne bientôt parmi nous » affirme une femme citée par le quotidien Daily Star. Les patients de l’hôpital ressentent fortement son absence dans la mesure où le missionnaire, qui est également médecin, prêtait service bénévolement au sein de la structure, les suivant tant au niveau des thérapies que sur un plan humain et spirituel.
Entre temps, malgré les mesures de sécurité mises en place, les rites de la Semaine Sainte et les célébrations pascales ont vu la participation de nombreux fidèles, « en particulier le Vendredi Saint, lors de l’Adoration de la Croix » indique un autre missionnaire, le Père Adolfo L’Imperio. Pâques a été célébrée sans incidents. Les prêtres sont encore escortés par la police lorsqu’ils visitent les villages. « Cela ennuie certain d’entre nous mais les autorités ont l’ordre de prévenir et de protéger » indique-t-il, alors que dans le pays se poursuivent les arrestations de militants liés à des groupes terroristes. (PA) (Agence Fides 04/04/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network