ASIE/PAKISTAN - Déclarations de l’Archevêque de Lahore après l’attentat de Pâques

jeudi, 31 mars 2016 persécutions   paix   terrorisme   violence  

Arcidiocesi di Lahore

S.Exc. Mgr Shaw, Archevêque de Lahore en visite aux enfants blessés

Lahore (Agence Fides) – « En ce moment de profonde douleur et de deuil, dans une situation traumatisante, nous pouvons seulement faire nôtre la prédication de Jésus après Sa Résurrection et consoler les blessés et les survivants au travers de Ses paroles : la Paix soit avec vous ». C’est ainsi que S.Exc. Mgr Sebastian Shaw, Archevêque de Lahore, raconte ses journées à l’Agence Fides, journées qu’il passe en rendant visite aux blessés du massacre de Lahore intervenu le jour de Pâques, dans le cadre duquel 73 personnes ont trouvé la mort et plus de 300 autres ont été blessées dans le parc Gulshan Iqbal.
L’Archevêque fait part à Fides de tout le déchirement dont il est témoin : « Nous avons célébré les obsèques de 20 victimes le lundi 28 mars, dans une atmosphère de profonde émotion. Maintenant, je rends visite aux blessés présents dans les structures du Sheikh Zaid Hospital et du Jinnah Hospital, où ils sont concentrés pour recevoir les soins. Il s’agit de chrétiens et de musulmans, que nos religieuses et nos bénévoles soignent et assistent constamment. Il est très difficile de les consoler. Il n’existe pas de mots pour consoler une mère dont les enfants de 4 et 6 ans sont grièvement blessés alors que son mari et un autre enfant ont été tués : c’est une authentique tragédie. L’espérance peut venir seulement de Dieu ».
« Une autre mère de famille – poursuit Mgr Shaw – a perdu ses deux enfants et son mari. Elle était venue à Lahore de la province du Sindh pour Pâques. Elle a perdu toute sa famille et retournera chez elle seule. Sa vie n’est plus la même. Comment est-il possible de la consoler ? ». « Les seules paroles possibles – observe l’Archevêque – sont celles de Jésus : la Paix soit avec vous ». Mgr Shaw continuera à rendre visite aux blessés et à prier. Il conclut par un appel confié à Fides : « Nous avons besoin de prières de manière à pouvoir poursuivre la mission qui nous a été confiée par le Seigneur Jésus Ressuscité : restituer la paix et l’espérance à cette population blessée et désespérée ». (PA) (Agence Fides 31/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network