AMERIQUE/COLOMBIE - Pour l’Evêque de Neiva, pas de paix possible sans éradication de la corruption

mercredi, 23 mars 2016 politique   evangélisation   zones de crise   groupes armés  
Eglise de Neiva, Colombie

Eglise de Neiva, Colombie

Neiva (Agence Fides) – « Il n’est pas possible de penser à la paix en Colombie si l’on ne porte à terme l’engagement spécifique visant à éradiquer la grave corruption qui imprègne le pays » a déclaré l’Evêque de Neiva, S.Exc. Mgr Froilan Tiberio Casas Ortiz, au début de la Semaine Sainte. L’Evêque a appelé les catholiques à vivre cette Semaine dans la réflexion et l’engagement sur le thème de la paix, demandant aux hommes politiques de la région de modérer les discours de haine et de rancœur qui peuvent s’entendre entre les partis. En particulier, Mgr Casas a souligné qu’il ne sera pas possible de faire de grandes choses si chacun ne s’engage pas à son propre niveau.
Des informations recueillies par Fides, il résulte que la population du département de Huila, en partie sous la juridiction du Diocèse de Neiva, souffre beaucoup de la corruption tant à cause des FARC que des partis politiques. Le 17 mars dernier, la population de Neiva a manifesté pour cette raison ainsi que suite aux mesures de licenciement prises par l’entreprise Ecopetrol. Le 16 mars, ont été capturés 7 guérilleros des FARC qui demandaient des pots-de-vin aux commerçants de la zone pour leur assurer une prétendue « protection ». (CE) (Agence Fides 23/03/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network