AMERIQUE/NICARAGUA - Tension dans le nord du pays à cause de la violence des groupes armés et des représailles de la police

mercredi, 16 mars 2016
S.Exc. Mgr Carlos Enrique Herrera Gutierrez

Mons. Carlos Enrique Herrera Gutierrez

S.Exc. Mgr Carlos Enrique Herrera Gutierrez

Jinotega (Agence Fides) – Après l’attaque menée par un groupe de personnes armées contre une patrouille de la police dans la petite ville de Santa Rosa a San José de Bocay (Jinotega), intervenue voici deux jours, la tranquillité des communautés rurales de cette zone semble maintenant en danger, en ce qu’elles craignent des représailles de la part de la police et de l’armée.
La note envoyée à Fides par une source locale indique que les habitants de Santa Rosa continuent leur travail dans un climat d’apparente normalité mais que la réalité est très différente. D’un côté, ont lieu les actions de groupes armés dans la zone et de l’autre les réactions de la police et de l’armée qui, à la fin, font pression sur les paysans et les producteurs afin qu’ils coopèrent. L’incendie d’un commissariat de police, le 25 février dernier, dans la communauté de Las Golondrinas, a compliqué les choses pour la population locale.
A cet égard, S.Exc. Mgr Carlos Enrique Herrera Gutierrez, OFM., Evêque de Jinotega, a affirmé que, parmi les groupes armés qui opèrent dans le nord du pays « règne une certaine confusion » quant aux motifs pour lesquels ils ont pris les armes. « Certains travaillent pour soutenir le trafic de drogue – a déclaré Mgr Herrera – d’autres affirment le faire pour obliger la population à ne pas accepter les irrégularités du gouvernement et il en est d’autres encore qui se promènent armés et habillés comme les militaires de l’armée, en disant vouloir protéger la paix. Par suite, il existe au moins trois grands groupes. Il est clair – poursuit l’Evêque – que pour l’armée et la police, ces groupes armés ont toujours été qualifiés de bandes criminelles ».
La peur parmi la population est très forte au point qu’à Ayapal, l’année scolaire n’a pas encore commencé. (CE) (Agence Fides 16/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network