AMERIQUE/PARAGUAY - Augmentation du nombre des plaintes pour mauvais traitement des mineurs exploités comme domestiques

vendredi, 11 mars 2016 travail des mineurs  

Imagens Portal SESCSP

Asuncion (Agence Fides) – Au cours de ces trois dernières années, ont eu lieu au Paraguay, plusieurs décès de mineurs qui travaillaient comme domestiques et ce à cause des mauvais traitements subis de la part de leurs employeurs. Il s’agit d’un phénomène « culturellement accepté » dans le pays. En effet, il est normal qu’un mineur travaille comme domestique et les familles d’origine elles-mêmes sont convaincues que leurs enfants vivront ainsi dans des conditions de vie meilleures.
Selon ce que déclare le Secrétariat pour l’Enfance et l’Adolescence (SNNA), il s’agit d’une forme d’exploitation domestique d’enfants et d’adolescents très enracinée. Au cours du seul mois de janvier 2016, ont déjà été enregistrées 12 plaintes pour mauvais traitements de ce type, un nombre équivalent à celui des plaintes enregistrées dans ce domaine pour l’ensemble de l’année 2014. Les estimations officielles démontrent qu’au Paraguay, plus de 46.000 enfants et adolescents issus des familles les plus précaires travaillent au service de familles aisées en étant nourris et blanchis. Le SNAA a déclaré que les plaintes de ces trois dernières années sont arrivées au travers du service téléphonique gratuit Fono Ayuda, et que 80% des victimes étaient des fillettes ou des jeunes filles, en majorité appartenant à la tranche d’âge des 9-17 ans. (AP) (Agence Fides 11/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network