AFRIQUE/ETIOPIE - Appel éploré d’un missionnaire « le pays meurt de soif »

mercredi, 9 mars 2016 famine  

CA

Gode (Agence Fides) – L’Ethiopie est le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique et l’un des plus pauvres du monde. Plus de 400.000 enfants y souffrent de malnutrition sévère et, ces derniers mois, la sécheresse s’est grandement aggravée. Il est prévu qu’à la fin du mois d’avril, certaines zones du pays demeureront définitivement sans eau. « En près de 10 ans de présence en tant que missionnaire en Ethiopie, c’est la première fois que je vois le pays mourir de soif » raconte le Père Christopher Hartley dans une note envoyée à l’Agence Fides. « Suite à la sécheresse – continue le Père Hartley –de nombreuses luttes tribales ont lieu en vue de l’accès aux rares sources d’eau restantes pour les hommes et le bétail alors que les récoltes disparaissent de manière irréversible, transformant ce vaste paysage en un immense désert. Nous avons cherché à entrer en contact avec la dernière vague de réfugiés afin de distribuer des jerrycans pour l’eau, plus de 20 tonnes de nourriture et nous avons construit également une petite école pour les enfants. Ces derniers m’ont en effet dit ne savoir écrire pas même leur nom parce qu’ils n’ont jamais fréquenté une école ». Sur un total de 100 millions d’habitants, près de 2 millions se trouvent actuellement privés d’accès à l’eau potable et plus de 10 millions de personnes ont un besoin urgent de kits de survie de base en ce qu’ils manquent d’eau, de denrées alimentaires, de produits pour les semailles et pour le bétail. (AP) (Agence Fides 09/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network