AMERIQUE/MEXIQUE - Chômage, bas salaires, emplois dangereux et pauvreté

lundi, 7 mars 2016 travail des mineurs  

Abraham Canales

Mexico (Agence Fides) – Le Mexique traverse actuellement une grave crise économique. Parmi les conséquences les plus lourdes se trouve la violation du droit au travail, qui comporte le chômage, des salaires bas, la discrimination et des emplois dangereux. Cette problématique touche principalement les femmes, les adolescents, les adultes indigènes et les migrants, contraints à accepter des emplois instables et qui, dans certains cas, doivent faire face à des situation relevant de l’esclavage. Dans ce scénario complexe, sont impliqués au moins 3 millions d’enfants qui, pour faire face à des situations de pauvreté extrême, sont contraints à travailler. Dans le pays, l’observance des normes nationales et internationales en matière de travail des mineurs fait totalement défaut. La Déclaration universelle des droits de l’homme elle-même établit que le droit au travail est essentiel pour la réalisation des autres droits fondamentaux et constitue une partie inséparable de la dignité humaine, tous ayant le droit de travailler pour pouvoir vivre dignement. (AP) (Agence Fides 07/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network