OCEANIE/ILES FIDJI - Accueil d’enfants des écoles frappées par le cyclone de la part des missionnaires de Saint Colomban

mercredi, 2 mars 2016 catastrophes naturelles  

Nick Hobgood

Suva (Agence Fides) – Le passage du cyclone tropical Winston, qui s’est abattu le 20 février sur l’archipel des Fidji a frappé 40% de la population. Actuellement, 62.000 personnes se trouvent dans les centres d’urgence du pays. Parmi les présences religieuses sur place, se trouvent les missionnaires de Saint Colomban (Société de Saint Colomban pour les Missions étrangères), présents aux Fidji depuis plus de 60 ans. Dans une note envoyée à l’Agence Fides l’USCMA (United States Catholic Mission Association) invite à la solidarité en exhortant à soutenir les religieux et les victimes du cyclone au travers de différentes initiatives dont une prière communautaire qui aura lieu le 5 mars prochain et une campagne de solidarité promue par le Global Catholic Climate Movement. « Les trois écoles de la Paroisse de Ba ont été gravement endommagées. Le dortoir a été détruit et les enfants sont maintenant hébergés dans l’église » peut-on lire dans la note. Le cyclone, le premier de catégorie 5 à avoir frappé cet Etat insulaire, a dévasté l’archipel de 300 îles sis dans le Pacifique, avec des rafales de vent arrivant à 325 Km/h, détruisant des maisons et coupant les lignes électriques. Le gouvernement a déclaré l’Etat de catastrophe naturelle pour 30 jours. Les communications reprennent peu à peu mais la majeure partie des maisons situées hors de la capitale se trouvent encore privées d’électricité. (AP) (Agence Fides 02/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network