ASIE/PAKISTAN - Célébrations à l’occasion du 5ème anniversaire de l’assassinat du Ministre Shahbaz Bhatti

mercredi, 2 mars 2016 persécutions   minorités religieuses   martyrs   droits fondamentaux  

Les obsèques de Clément Shahbaz Bhatti

Islamabad (Agence Fides) – Une prière spéciale de commémoration a eu lieu dans les églises d’Islamabad, de Rawalpindi, de Lahore, de Khushpur et de Sargodha, ainsi que dans de nombreux autres lieux. C’est ainsi que le Pakistan se souvient de Clément Shahbaz Bhatti au jour du 5ème anniversaire de son assassinat. La presse pakistanaise a également dédié de nombreux articles et commentaires à l’œuvre du Ministre catholique, tué pour avoir défendu la chrétienne Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème.
L’anniversaire coïncide avec un autre événement : les obsèques de Mumtaz Qadri, le meurtrier du gouverneur du Pendjab, Salman Taseer, lui aussi assassiné comme Clément Shahbaz Bhatti, dont vient d’avoir lieu l’exécution capitale.
Mohammad Sherani, chef du Conseil de l’idéologie islamique, organisme consultatif du gouvernement pakistanais, a déclaré : « Je respecte les sentiments religieux mais je respecte la Constitution du Pakistan et personne n’est au-dessus de la loi ». Alors que dans le pays s’enregistre un pic du nombre des plaintes pour blasphème, au cours de ces dernières semaines, Mohammad Sherani a évoqué les abus de la loi sur le blasphème, ouvrant à de possibles modifications de la norme afin de les éviter.
Dans un message envoyé à Fides, l’ONG pakistanaise Life for All affirme : « Nous sommes fiers d’appeler Shahbaz Bhatti fils de notre terre. Il n’a jamais abandonné la cause des pauvres. Il ne vivait pas dans le luxe. Il a même sacrifié sa vie personnelle et familiale pour se dédier à sa communauté. Nous continuerons sa mission ».
Une autre organisation, LEAD, présidée par Maître Sardar Mushtaq Gill, avocat chrétien, demande, à l’occasion de l’anniversaire de la mort de Clément Shahbaz Bhatti « la justice pour son assassinat » revendiqué par le groupe Tehrik-i-Taliban. (PA) (Agence Fides 02/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network