AFRIQUE/OUGANDA - Mineurs sacrifiés en signe de bon augure pour remporter les élections

mardi, 1 mars 2016 mineurs  

DFID - UK Department for International Development

Mukono (Agence Fides) – L’organisation caritative Kyampisi Childcare Ministries (KCM) a dénoncé au moins six cas de mutilations et d’assassinats d’enfants, sacrifiés comme « augure » en vue des récentes élections tenues en Ouganda. Une bénévole de la KCM a raconté que les personnes croient que les sacrifices sanglants portent la richesse et le pouvoir. Le Ministère de l’Intérieur local a, lui aussi, signalé des cas de mineurs disparus au cours de la période électorale. Selon KCM, qui s’occupe de la protection des enfants ayant survécu aux violences, les cas remontent à la période allant d’octobre 2015 à février 2016 et concernent les districts de Ssembabule, Mukono, Buikwe et Mubende, dans le centre du pays. Un autre phénomène grave en Afrique est celui de l’augmentation de la discrimination à l’encontre des albinos, dénoncée par les Nations unies, en rapport avec la demande croissante de la part d’hommes politiques de recourir à la magie noire basée sur un certain nombre d’organes de ces personnes pour remporter les élections. (AP) (Agence Fides 01/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network