ASIE/PAKISTAN - Recueil de témoignages sur Shahbaz Bhatti en vue de l’ouverture du procès diocésain

mardi, 1 mars 2016 martyrs   minorités religieuses   blasphème   liberté religieuse   eglises locales  

Le Ministre catholique Shahbaz Bhatti

Islamabad (Agence Fides) – En ces jours où la communauté catholique au Pakistan commémore le 5ème anniversaire de la mort de Shahbaz Bhatti, le ministre catholique chargé des minorités assassiné le 2 mars 2011 à Islamabad, l’Eglise locale commence à recueillir les témoignages qui pourront servir à ouvrir le procès canonique diocésain visant à déclarer Shahbaz Bhatti martyr. Le Père John Williams, engagé au sein de la Commission Justice et Paix du Diocèse de la capitale, indique à Fides : « Pour l’islam, quiconque meurt pour la foi est un shahid, un martyr. Au sein de l’Eglise catholique, le processus est plus long mais cinq ans après la mort de l’intéressé, il est possible d’ouvrir une enquête diocésaine. Au sein du Diocèse, les témoignages utiles à cette fin commencent à être recueillis. Différentes personnes s’en chargent. L’Evêque d’Islamabad a donné son accord et a impliqué son confrère de Faisalabad, Diocèse dans lequel Shahbaz Bhatti est né et a vécu. Alors, l’Evêque de ce Diocèse était S.Exc. Mgr Joseph Coutts, aujourd’hui à Karachi et actuel Président de la Conférence épiscopale ».
Le Père Williams continue : « L’actuel Evêque d’Islamabad, S.Exc. Mgr Rufin Anthony, est né dans le même village que Shahbaz Bhatti et connaît bien les lieux, la famille et la communauté locale. Il existe toutes les circonstances favorables pour mener une enquête soigneuse dont nous espérons qu’elle pourra avoir une issue positive. Toute la communauté catholique au Pakistan l’espère. Le souvenir de Shahbaz Bhatti est encore vif et, ces jours-ci, se dérouleront de nombreuses commémorations ».
Le Père Bonnie Mendes, lui aussi de Faisalabad, lequel connaissait Shahbaz Bhatti depuis son enfance, ajoute pour Fides : « En tant que chrétiens au Pakistan, nous sommes appelés à rendre témoignage de l’Evangile de Jésus Christ. Notre vocation est de vivre l’Evangile au Pakistan. Cela signifie être des hommes et des femmes de paix, répondant au mal par le bien, en acceptant la croix du Christ. Telle est notre mission, en confiant toujours dans le salut qui vient de Dieu et non pas des hommes. C’est ce qu’a vécu Shahbaz Bhatti. Son père lui a transmis une foi profonde, en lui enseignant à être fidèle jusqu’au bout. Shahbaz Bhatti l’a été jusqu’au martyre. Il voulait aider l’émancipation de tous, des pauvres et des marginalisés. C’est pour cela qu’il a donné sa vie ». (PA) (Agence Fides 01/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network