AFRIQUE/EGYPTE - Vers une visite du grand imam de l’Université d’al Azhar au Vatican en vue de la relance du dialogue entre celle-ci et le Saint-Siège

mercredi, 17 février 2016 dialogue  

Le Caire (Agence Fides) – Le grand imam de l’Université al-Azhar, Ahmed al Tayyeb, a reçu une invitation à se rendre au Vatican afin de formaliser de manière officielle la reprise du dialogue bilatéral entre le Saint-Siège et la plus importante institution religieuse et académique de l’islam sunnite. L’invitation a été portée personnellement aux autorités de l’Université par S.Exc. Mgr Miguel Angel Ayuso Guixot MCCJ, Secrétaire du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux.
« Al-Azhar et le Saint-Siège – peut-on lire dans un communiqué diffusé par l’institution islamique – ont concordé sur la nécessité de tenir une réunion conjointe afin de sortir de la phase de suspension du dialogue bilatéral ». Lors de la rencontre avec les responsables d’al-Azhar, Mgr Ayuso Guixot a confirmé la pleine disponibilité du Saint-Siège à recevoir au plus vite à Rome une délégation de l’institution académique et religieuse sunnite, dans le but de reprendre également sous de nouvelles formes le dialogue au service de la paix.
« Nous sommes venus au Caire – indique à l’Agence Fides Mgr Ayuso Guixot – pour exprimer le cordial désir de reprendre les rapports de collaboration que, de notre côté, nous n’avons jamais interrompu et pour rappeler l’importance de notre collaboration en vue du bien commun de l’ensemble de la famille humaine. Nous avons également porté l’invitation au grand imam de venir à Rome pour rencontrer S.Em. le Cardinal Jean Louis Tauran, Président du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux, qui l’accompagnera par la suite à une audience officielle avec le Pape François. Bien que sans précipitations, nous espérons que cela puisse avoir lieu bientôt ».
Pour le Secrétaire du Dicastère, la reprise de la collaboration entre le Saint-Siège et al-Azhar prend de l’importance notamment aux vues de la conjoncture internationale, marquée par des conflits et des convulsions qui font souffrir des peuples entiers. La reprise des relations – souligne l’Archevêque – représente certes « une bonne nouvelle, qui, dans la situation actuelle, aidera à guider nos pas sur les chemins de la justice et de la paix, pour un monde meilleur. Les responsables religieux, au travers de leur collaboration, veulent apporter une contribution importante. Dans le cadre du moment sombre que nous vivons actuellement, il est important que ce soit cela qui fasse converger les forces, les intentions et les actions en faveur de l’humanité blessée qui a tant besoin de guérison. De nombreuses personnes de bonne volonté apportent déjà leur contribution propre afin de diffuser ce baume dont nous avons tous besoin ».
La rencontre avec les responsables d’al-Azhar – fait savoir Mgr Ayuso Guixot – a été « cordiale » et la reprise de la collaboration représente « un désir partagé par le Pape François et le grand imam al Tayyeb ». L’Université al-Azhar a déclaré dans un communiqué officiel sa constante disponibilité à collaborer au service de tout ce qui favorise « la stabilité et la paix » suggérant également de revoir les bases du dialogue bilatéral aux vues des changements intervenus dans le scénario mondial du temps présent, marqué notamment par le phénomène du terrorisme qui prétend se justifier au travers de motivations religieuses. (GV) (Agence Fides 17/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network